BANDE-RECETTES.jpg

Les enjeux de la relève entrepreneuriale

Mis à jour : 14 janv. 2019

Peut-être que vous le savez déjà, Fromage au Village est dans un processus de transfert; ben oui! Anne Barrette notre fille à Christian et moi, est devenue l’actionnaire majoritaire en juillet 2016. Lorsqu’Anne a démontré son intérêt, nous étions très heureux : notre fromagerie va continuer d’avancer et en plus c’est notre enfant qui la fera prospérer.

La problématique de la relève entrepreneuriale est assez répandue au Québec. Les boomers qui partent à la retraite et la baisse du nombre d’enfants par famille font en sorte qu’il y a beaucoup plus de demande que d’offre. Les statistiques sont assez alarmantes. Dans un article du Journal des Affaires du 22 avril 2017, on estimait que le Québec pourrait perdre 10 000 entreprises d’ici 2024. Aussi, la Chambre de Commerce de Montréal estimait que 30% des propriétaires de PME fermeraient leurs entreprises d’ici 2024 entrainant ainsi la disparition de 79 000 à 139 000 emplois.

Donc, une fois la perle rare trouvée, il faut réaliser ce transfert. Honnêtement, les deux êtres positifs que nous sommes n’avaient pas vu à quel point le transfert est un énorme défi pour tout le monde. Dans un premier temps, il faut apprivoiser la job d’entrepreneur. Être entrepreneur c’est un peu comme être mère : théoriquement c’est vraiment beau mais dans le vécu quotidien c’est une autre histoire! L’entrepreneur est souvent bien seul pour régler les problèmes, alors imaginez lorsque vous commencez dans ces nouvelles fonctions là. Cela requiert beaucoup de courage pour passer à travers toutes ses embûches. Il ne faut pas que la relève se laisse envahir par toutes ses difficultés…

Entre les vieux et les jeunes entrepreneurs, il y a souvent une génération de différence et cela se répercute sur un style différent de management. Au niveau des ressources humaines, la relève amène aussi avec elle les expériences qu’elle à vécues. Si la relève arrive du monde syndiqué, il y a une grande différence avec la réalité de la gestion des ressources humaines d’une très petite entreprise. Il faut aussi ajouter l'écart d’âge avec les employés. Le choc générationnel n’est pas seulement applicable aux parents mais aussi envers la majorité des employés. Cette situation peut être tout un choc : ta patronne à 25 ans de moins que toi. Et pour certains employés, ils l'ont vu grandir cette relève entrepreneuriale. Lorsqu’il y a une génération de différence entre les employés et la nouvelle patronne, ce n’est pas toujours facile de prendre sa place de dirigeant.

Et lorsque tu es le fondateur de l’entreprise, cela n’est pas toujours évident de céder ses tâches, sa place et son pouvoir décisionnel. Souvent le vieil entrepreneur fait une tâche comme à l’habitude… mais cette tâche n’est plus de sa responsabilité! Malgré le fait que ce soit bien intentionné, le mal est fait. Et le vieux magane la confiance du plus jeune.

On peut dire que le principal défi concernant les deux partis concernés dans le transfert, c’est la communication. Une bonne communication, c’est facile en théorie mais dans les faits, c'est un challenge au quotidien. Surtout quand on ajoute les émotions, le stress et la fatigue ! L’entrepreneur qui laisse sa place souhaite transmettre ses connaissances cependant quelquefois, les problèmes de communications font que l’un et l’autre ne se comprennent pas...

Une autre chose qui n’est pas facile : tout le monde sait ça que l’on apprend en faisant des erreurs. C’est bien facile à dire mais pas facile à appliquer. C’est bien vrai que l’on acquiert de l’expérience quand on fait des erreurs, mais jusqu’à quel point on laisse se successeur faire une erreur. Je vous pose cette question parce que qui dit erreur, dit aussi coût supplémentaire. Donc, jusqu’à quel point laisse-t-on la relève apprendre de ses erreurs? Pas facile de trouver la réponse…

Chez Fromage au Village nous naviguons, vieux et jeunes entrepreneurs, dans ces eaux troubles en cheminant tous dans la situation. Parfois la mer est calme et nous avançons. À d’autres occasions la mer est plus agitée et nous stagnons. Si j’essaie de regarder Fromage au Village de plus loin, sans fausse modestie, nous avons avancé à pas de géant…

Je pense que la conclusion devrait être qu’établir la relève entrepreneuriale c’est tout un contrat et aussi un projet fabuleux! On peut bien surmonter quelques difficultés pour y arriver

Finalement Fromage au Village a le vent dans les voiles! Bon succès Anne!


Hélène et sa fille Anne

448 vues
  • Facebook
  • INSTAGRAM
  • Twitter
  • Pinterest
  • YouTube
To learn more about us

 Help / Online Store

Follow Us !

©2019 Fromage au Village / Tous droits réservés